Le prix ANI-PixPalace 2010

 

Mercredi 31 août, lors de la soirée de projection du festival Visa pour l’Image, le prix ANI-PixPalace 2010 a été remis à Lurdes Basoli pour son travail sur la violence urbaine à Caracas.

Ce prix, doté de 5000 euros par PixPalace, à été décerné par un jury de professionnels de la photographie parmi les 3 lauréats des Visas de l’ANI 2010.

Caracas est devenue la capitale la plus dangereuse au monde. Un trou noir sur terre. Des milliers de jeunes sont tués chaque année dans la capitale du Venezuela, victimes des Culebras, ces conflits entre gangs rivaux, sur fond de trafic de drogue et d’extrême pauvreté. C’est d’ailleurs l’un des paradoxes de ce pays, si riche en pétrole mais dont les habitants survivent dans des conditions misérables.

Depuis l’arrivée au pouvoir du président Hugo Chavez en 1999, 118 541 personnes ont été tuées par homicide. A titre de comparaison, en Irak, où la population est à peu près équivalente en nombre à celle du Venezuela, 4644 civils ont été tués en 2009. Caracas est ravagée par une guerre qui ne dit pas son nom.

Site internet de Lurdes Basoli

Voir la remise du prix ANI-PixPalace 2010

  One Response to “Le prix ANI-PixPalace 2010”

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)