Festival Visa pour l’Image – Perpignan

 

(English follows) Depuis 1997, l’Association Nationale des Iconographes organise les lectures de portfolios pendant la semaine professionnelle du Festival International du Photojournalisme Visa pour l’image-Perpignan et reçoit ainsi plus de 300 photographes de tous horizons pour les conseiller et les orienter. Les professionnels qui font les lectures de portfolios sélectionnent parfois des Coups de Cœur ; seuls ceux-ci donnent droit à une impression de 5 tirages sur le stand de Canon, tirages qui sont affichés sur le stand de l’ANI. À l’issue du festival, l’ANI sélectionne une quinzaine de travaux parmi ces Coups de Cœur, et les soumet à un jury. Celui-ci désigne les trois lauréats des Visas de l’ANI et décerne le Prix ANI-PixTrakk à un de ces trois photographes. Ce prix, doté de 5000 euros grâce à Pixways, est remis lors de l’édition suivante du festival pendant la soirée du mercredi au Campo Santo. Les trois lauréats sont ensuite exposés aux Gobelins, l’école de l’image à Paris à l’automne (tirages Granon-Digital).

Inscriptions aux lectures & renseignements sur place sur le stand de l’ANI (palais des congrès) – sign up & information directly at ANI’s booth !

Since 1997, ANI – the French national photo editors association, organises and manages portfolio reviews during Visa pour l’image-Perpignan pro week. We meet some 300 photographers from all horizons to advise them. The professionnals who are in charge on the portfolio reviews sometimes select works as their « Coups de Coeur » (visual crush). Those, and those only, can be printed at Canon‘s booth, then displayed on ANI’s booth. After the festival, ANI selects some 15 works chosen among the Coups de Coeur, and presents them to a jury. The jury picks up the three laureates and the ANI-PixTrakk award to one of those three photographers. This awards, and its 5000 € prize thanks to  Pixways, is presented to the winner the following year on stage the Wednesday evening in Campo Santo. All three laureates are then exhibited at Gobelins, l’école de l’image in Paris during the fall (prints by Granon-Digital).